Blocage Internet : la Ministre Houda-Imane Faraoun s’explique dans un entretien

C’est à l’APS que la Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication a accordé un entretien afin de s’expliquer sur les difficultés à accéder aux réseaux sociaux depuis le début des examens du baccalauréat.f70e2ead79809c46ef9cf3c5a8f3fb7d_L

Pour Houda-Imane Faraoun, c’est « dans l’objectif de protéger nos candidats au Baccalauréat contre les tentatives de déstabilisation via de faux sujets et des rumeurs malveillantes » que le Ministère a procédé, avec l’ARPT et les opérateurs télécoms, à la restriction de l’accès aux réseaux sociaux. La Ministre pense que les Algériens doivent se montrer compréhensifs et solidaires de cette décision, « le devenir des candidats au BAC » étant en jeu. « Nous devons céder un peu de notre bien-être personnel pour contribuer au bon devenir de toute la société« , continue la Ministre. Cette décision est complètement légale car « le gouvernement a toute latitude à prendre des mesures conservatoires pour des situations d’urgence, tant que l’intérêt public l’exige« .

En outre et contrairement à ce que certains experts ont évoqué, l’Algérie n’est pas le seul pays à avoir eu recours à ce choix. « Il y a eu des restrictions de certains réseaux sociaux dans d’autres pays pour diverses raisons y compris celles liées au baccalauréat« . On ne déroge donc pas à la règle.

Enfin, concernant le fait de pouvoir se connecter via VPN, Mme Faraoun pense que « le blocage des VPN se fait moyennant le filtrage de tout le trafic crypté, et nuirait donc sérieusement aux échanges internet non incriminés notamment les courriers électroniques. Nous avons donc préféré surseoir à ce mode de blocage. Toutefois, il faut reconnaître que cette machination qui a visé à généraliser entre les jeunes l’usage du VPN dépasse de loin le stade des simples fraudeurs ordinaires. D’ailleurs, des mesures sévères seront prises à l’encontre des fraudeurs utilisant ces techniques ainsi que les artisans de cette machination. Par ailleurs, je regrette le fait de voir des médias inciter les jeunes à en faire usage. Je dois également préciser que l’usage de proxy pour contourner le blocage est hautement préjudiciable à l’intégrité des données personnelles stockées sur leurs ordinateurs ou smartphones« .

nticweb.com

Radio Tiɛwinin


Météo
Nos partenaires
Nos partenaires
Archives