cap-sur-la-filiere-des-cerisiers

Pas moins de 220 mille plants d’oliviers ont été distribués cette année sur la population intéressée à Tizi-Ouzou. C’est ce qu’a affirmé hier M. Sid Ahmed Chebbah, chef de service  production au niveau de la direction locale des services agricoles (DSA) qui affirme que le quota physique du programme de 500 mille plants, aide de l’état, a été atteint. Le responsable souligne par ailleurs que la DSA s’apprête à réclamer un autre quota de 100h pour la filière des cerisiers. Répartie entre deux saisons de plantation, celle de 2014 et la saison actuelle, la direction des services agricoles de la wilaya a mis à la disposition de la population pas moins de 500 mille plants d’oliviers. C’est ce qu’expliquait hier, le chef de service production au niveau de la DSA, rappelant que ces plans caractérisent l’aide octroyée par l’état à la région suite aux dégâts enregistrés lors des intempéries puis les feux de forêts enregistrés dans la région en 2012. Une manière aussi de régénérer la culture oléicole existante et la développer. L’an passé, 280 mille plants avaient été répartis sur les personnes désireuses de bénéficiers d’oliviers et recensées par les subdivisions agricoles. M. Sid Ahmed Chebbah souligne que cette année, le reste des plans prévus, c’est-à-dire 220 mille plants, ont été distribués, signalant au passage une affluence particulière de la population notamment la région de Bouzeguene. Le quota physique de l’opération ayant été atteint, le responsable explique que l’opération pourra être reconduite l’année prochaine afin de pouvoir consommer l’enveloppe totale allouée au programme par l’état et qui est de 125 millions de dinars. Par ailleurs, M. Sid Ahmed Chebbah avoue que la wilaya s’apprête à réclamer un autre programme d’aide pour l’année prochaine. Un programme qui concerne cette fois-ci les cerisiers. Le chef de service production auprès de la DSA souligne qu’une fiche du programme est en phase d’être élaborée pour réclamer un quota pour pas moins de 100 hectares de cerisiers. Une culture présente notamment à Aït Yanni, aux Ouacifs et bien évidement Larbaâ Nath Irathen qui abrite annuellement la fête de la cerise, soulignait hier, le même responsable rencontré au niveau de la placette du musée de la ville où la direction des services agricoles était représentée, pour célébrer la Journée de  l’arbre. La conservation des forêts de la wilaya y avait, en effet initié des expositions à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’arbre qui coïncide avec le 21 mars de chaque année. A l’occasion, des stands ont été érigés au niveau de la placette à proximité de l’ex hôtel de ville, avec le concours de différentes autres directions à l’image de la direction de l’hydraulique, de la protection civile, de la DSA ainsi que des partenaires et autres exposants. Au niveau du stand réservé à la conservation des forêts, l’activité de cette dernière pendant les saisons écoulée a été mise en avant. Les dégâts suite aux feux de forêts enregistrés par la même direction ont été placardés. On apprendra ainsi qu’en 2014, une superficie de 2.886 h a été parcourue par les feux pour un total de 383 incendies enregistrés la même année aux quatre coins de la wilaya.

T. Ch. depeche de Kabylie.com

Radio Tiɛwinin


Météo
Nos partenaires
Nos partenaires
Archives