Ce que nous sommes et ce que nous ne sommes pas !

la masse de messages et d’informations de toutes sortes que nous recevons est tellement importante que parfois nous avons du mal a suivre , des messages, des mails, des commentaires, où l’on nous demande de rédiger un article ou de faire une vidéo sur toute sortes d’événements.12729112_970808772966780_5486636217148694986_n

Parfois , nous ne le faisons pas et nous nous répondons pas , mais nous voulons en exprimer les motifs afin qu’il n’y ait pas de malentendus sur notre silence, silence qui n’en est pas un, car nous sommes particulièrement attentifs à ce qui se passe sur le pas de notre porte.

Comment pourrais-je vous dire cela ? Nous avons de la joie à aller dans tous les endroits, même les moins éclairés qui soient je pense, par exemple, à des hôpitaux. Nous avons une joie profonde à traverser les épaisseurs de grisaille de nos montagnes. Nous éprouvons une joie profonde à voir, soudain, a travers deux yeux qui brûlent dans l’ombre , le soleil que l’on peut aller chercher dessus la colline.

Oui, la vie est très rude. Mais nous essayons de peindre, d’articles en articles, le sourire que nous voyons sur les lèvres ce qui est finalement une incitation permanente à écrire aussi souvent que le recommande l’inspiration…

C’est pourquoi nous emploierons une formule qui n’a rien d’original et qui est assez habituelle dans ces messages, mais qui garde toute sa fraîcheur , elle rend compte d’un sentiment qui ne s’est jamais usé: a la chaleur de vos encouragements et de votre fidélité , nous répondons par la chaleur de nos remerciements car nous savons maintenant que le Bouzeguenepost et son équipe se trouvent dans des eaux amies.

Météo
Nos partenaires
Nos partenaires
Archives