Disparition de Nihal : mobilisation de villageois aux cotés des forces de sécurité pour retrouver l’enfant disparue

TIZI-OUZOU, 1 août 2016 (APS) – La mobilisation de citoyens et des forces de sécurité pour tenter de retrouver la petite Nihal Si Mohand, disparue le 21 juillet dernier au village Ath Ali dans la commune d’Ait Toudert, à une cinquantaine de kilomètres de Tizi-Ouzou, se poursuivait lundi.nihal2

A l’appel du comité de village Ath Ali, les habitants de ce hameau sorti de l’anonymat depuis la disparition de la fillette âgée de 4 ans venue de la wilaya d’Oran avec ses parents, épaulés par ceux des villages voisins et des communes voisines dont Ath Yanni, se sont mobilisés lundi dès le l’aube pour ratisser la forêt appelé Azaghar, situé à proximité du village d’où la fillette a disparu.

De leur côtés, les services de sécurité, notamment le corps de la Gendarmerie nationale territorialement compétent, ont renforcé leur présence sur place. Un convoi, composé d’une quinzaine de véhicule de transport de troupes, est arrivé dans la matinée dans la région pour poursuivre les recherches entamées jeudi dernier suite à la déclaration, par un proche de la famille, de la disparition de Nihal.

La découverte dimanche par un berger d’une robe de couleur verte, dont on ignore si elle appartient à la disparue, au lieu-dit Azaghar, est à l’origine de l’intensification de ces recherches. Des éléments de la Gendarmerie nationale et de la police scientifique se sont aussitôt rendus sur place et ont délimité un périmètre de sécurité, scrutant le site à la recherche du moindre indice pouvant avoir un lien avec l’affaire.

Ce « rebondissement » dans cette affaire qui enflamme les discussions dans la wilaya de Tizi Ouzou et sur les réseaux sociaux, a donné naissance aux rumeurs les plus folles dont celles faisant état de la « découverte d’un cadavre », ce qui a suscité la réaction du comité de village Ath Ali qui, à travers une déclaration rendue publique dans la soirée de dimanche, affirme « qu’aucun corps n’a été trouvé ».

De son côté, un élu à l’Assemblée populaire communale d’Ait Toudert a affirmé à la presse que « de petits indices dont une robe ont été récupérés par les services de sécurité et sont en cours d’analyse par des experts pour savoir s’ils ont un lien avec la disparition de Nihal ». Une version partagée par un proche de Nihal qui a affirmé que « les recherches se poursuivent toujours et qu’aucun corps n’a été trouvé ».

La petite Nihal avait disparu peu après on arrivée au village. Elle jouait avec des enfants devant le domicile de ses proches.(APS)

Météo
Nos partenaires
Nos partenaires
Archives