Fermer
ActualitéRégionales

Actualité judiciaire : Louisa Hanoune fait appel, Ali Haddad et Kamel Chikhi devant le juge le 22 mai

justice_11

Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des Travailleurs, a fait appel de la décision du juge d’instruction de sa mise en détention provisoire, indique, dimanche, un communiqué du parti, précisant que cet appel sera examiné lors de l’audience programmée le 20 mai 2019.

«Le collectif des avocats nous a informé que Louisa Hanoune a fait appel, 24 heures après son arrestation, de la décision du juge d’instruction de sa mise en détention provisoire. L’appel sera examiné lors de l’audience programmée pour lundi 20 mai», ajoute la même source.

Le PT a également indiqué, dans son communiqué, que «le collectif des avocats a pu voir, pour la première fois ce dimanche, Louisa Hanoune à la prison de Blida où elle est incarcérée depuis jeudi 09 mai».

Pour rappel, Louisa Hanoune a été placée jeudi dernier en «détention provisoire» par le tribunal militaire de Blida dans une prison civile de cette wilaya.

Elle a été convoquée auparavant par le juge d’instruction près le tribunal militaire de Blida pour être entendue dans le cadre de l’enquête ouverte contre Athmane Tartag, Mohamed Mediène et Said Bouteflika, poursuivis pour «atteinte à l’autorité de l’Armée et complot contre l’autorité de l’Etat».

Ali Haddad devant le juge le 22 mai en cours
L’ex-président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), Ali Haddad, comparaitra devant le tribunal correctionnel de Bir Mourad Rais le 22 mai courant pour faux et usage de faux dans l’affaire de ses passeports, selon son avocat Me Khaled Bourayou. Pour rappel, Ali Haddad avait été appréhendé au poste frontalier Oum Tboul, à la frontière tunisienne, en s’apprêtant à quitter le territoire national.

Par ailleurs, le prévenu, Kamel Chikhi, dit Kamel El Bouchi, comparaitra le jour-même, soit le 22 mai en cours, devant le tribunal correctionnel de Sidi M’Hamed.

Arrêté dans l’affaire des conservateurs fonciers qui concerne les documents, livrets fonciers et actes de propriété relatifs à la société de ce dernier, Kamel Chikhi est en détention provisoire avec douze autres prévenus dans quatre affaires, dont celle de la cocaïne, qui n’est pas encore enrôlée.

L’ex-ministre de la Justice avait alors indiqué que l’enquête instruite dans l’affaire de saisie de plus de 700 kg de cocaïne au port d’Oran avait révélé l’implication de plusieurs personnes dans des faits liés à la corruption et pots-de-vin versés en contrepartie de facilitations.

Et à propos de drogue, ce chiffre à retenir, près de 9 tonnes de cannabis ont été saisi durant le premier trimestre en cours.

radio nationale

Mots clés : Une
Rédaction

L'auteur Rédaction