Fermer
Bouzeguene,_Tizi_Ouzou_Province_(Algeria)

L’APC de Bouzeguène a lancé le projet d’ouverture d’une nouvelle route d’environ 1,5 kilomètre pour permettre le désenclavement du POS no 10, où seront implantés de nombreux projets de développement attribués à la commune.

Cette route fait suite au souhait des responsables de l’entreprise Cosider, titulaire du marché du projet d’hôpital de 60 lits, qui a constaté l’état impraticable de l’ancienne route menant au centre sportif de proximité, caractérisé par une pente raide qui ne permet pas aux engins de passer. Ce POS a fait l’objet, dernièrement, d’une visite d’inspection du wali de Tizi Ouzou, qui a été particulièrement satisfait de ce nouveau pôle urbain de Bouzeguène.

La nouvelle route menant au site du projet d’hôpital, plus commode, traversera de nombreuses parcelles de terrains privés pour atteindre les POS d’Imoughlaouene, à l’intersection des villages d’Aït Ikene, de Tizouine et d’Aït Ikhlef.

Outre le projet structurant de l’hôpital, de nombreux autres projets verront le jour dans ce vaste territoire enclavé entre les daïras de Bouzeguène (Tizi Ouzou), Akfadou et Chemini (Béjaïa). Il s’agit de 4600 logements de différents types, d’une zone d’activités, d’un lycée, d’un CEM, d’une crèche, d’une antenne administrative, etc.

C’est une vraie ville qui verra le jour dans ce secteur resté vierge jusqu’à ce jour. Il faut savoir que le chef-lieu communal actuel est dans un état de saturation extrême. Toutes possibilités de désengorgement sont vouées à l’échec. Quant au secteur d’Azaghar, il verra l’implantation d’un marché hebdomadaire de véhicules, proposé dernièrement aux services concernés. Le reste des terres est promis à l’agriculture.

Mots clés : Une
Rédaction

L'auteur Rédaction