Fermer
d-une-commune-sans-perspective-de-developpement-aedbb

Les réseaux de canalisations des eaux pluviales au niveau de nombreux endroits de la commune de Bouzeguène ont, encore une fois, montré leurs limites.

 En effet, les dernières pluies qui se sont abattues sur la région ont dégradé le chef-lieu. Tous les chemins et  quartiers ont été submergés par les eaux en furie, charriant  toutes sortes d’objets sur plusieurs centaines de mètres. Le manque d’entretien des caniveaux et des autres voies de canalisations a, encore une fois, été la cause de cette énième alerte. Les défaillances ont touché aussi bien les routes secondaires vers et au départ des villages que les chemins de wilaya, dont l’entretien échoit aux services des travaux publics de la wilaya.

Chaque averse de pluie, surtout lorsqu’elle survient de nuit, crée la panique au niveau de nombreux secteurs sensibles où se regroupent les flux des eaux. Munis de pelles et de pioches, les habitants tentent, tant bien que mal, de canaliser les eaux vers des collecteurs qui sont, malheureusement, perpétuellement obstrués par la boue, les morceaux de bois et les sacs en plastique. La faillite est mesurable au niveau de certains villages et quartiers, où il y a un réel risque de cross connexion entre les réseaux. 

Kamel K. elwatan

Mots clés : Une
Rédaction

L'auteur Rédaction