Fermer
ActualitéBouzeguene

Bouzeguène : Les projets hydrauliques à l’arrêt

29665574_10208975909914077_5577328742311066586_o

La coordination des comités de village de Bouzeguène (à une soixantaine de kilomètres à l’est de Tizi Ouzou) est montée, encore fois, au créneau pour manifester son mécontentement face à l’arrêt incompréhensible des travaux relatifs au projet de renforcement de l’alimentation en eau potable de la commune de Bouzeguène à partir du barrage de Tichy Haf (Béjaïa), ainsi que celui de la réhabilitation de la source d’Aderdar.

En effet, dans une lettre déposée mardi dernier au secrétariat de la wilaya, la coordination des comités de village de Bouzeguène interpelle le nouveau wali de Tizi Ouzou, Abdelhakim Chater, en lui réitérant son ras-le-bol face à la non-tenue des engagements pris par l’ancien exécutif de la wilaya pour mettre un terme aux pénuries d’eau potable qui accablent la population de Bouzeguène qui, chaque été, et depuis plus de vingt ans, fait face à un rationnement douloureux qui s’étale sur 25 à 30 jours de privation de ce liquide vital.

La coordination informe le nouveau chef de l’exécutif des assurances formulées par le représentant du ministère des Ressources en eau et par l’ancien wali, en promettant aux délégués des villages qu’ils ne connaîtront plus les restrictions d’eau vécues à l’été 2017.

Le projet de raccordement au barrage de Tichy Haf (Béjaïa), accordé par le ministère des Ressources en eau pour une autorisation de programme de 200 milliards de centimes, ainsi que celui de la réhabilitation de la source d’Aderdar subventionnée à hauteur de 20 milliards de centimes, lancés en avril dernier, sont à l’arrêt et peinent à être concrétisés alors que leur réception était prévue pour cette fin d’année 2018.

C’est dans l’optique de relancer les travaux et de booster les entreprises titulaires des marchés que la coordination des comités de village invite le wali à s’impliquer d’urgence et à apporter des solutions. Pour cela, les représentants des villages invitent urgemment le chef de l’exécutif de la wilaya à leur accorder une audience qui devrait impliquer tous les acteurs engagés dans ces deux projets.

kamel kaci-elwatan

Mots clés : Une
Rédaction

L'auteur Rédaction