Fermer

Bouzeguène : Les prouesses d’une coopérative avicole

    no thumb

    La coopérative d’exploitation avicole de Taourirt (Bouzeguène) a permis une amélioration nette de la productivité du poulet de chair grâce aux progrès des méthodes d’élevage, de la nutrition et de la médecine vétérinaire.15338598_1274472412625968_5404500608810252575_n

    Lancée il y a quelques années, la Ceavit de Taourirt a permis une production intensive du poulet de chair. La coopérative a une capacité de production de 1500 poulets et de 500 dindes par heure et emploie actuellement 32 personnes en attendant la mise en service de la filière «charcuterie» qui est en phase d’essai et de formation du personnel. Le circuit de production commence d’abord au niveau des bâtiments d’élevage situés à Boubhir. Acheminé ensuite vers l’usine de Taourirt, le poulet va suivre un circuit en chaîne dans des conditions d’hygiène et d’asepsie très strictes. Ils passeront aussi dans une série de machines très sophistiquées comme la déplumeuse, la finisseuse, la dévideuse des intestins, etc. Le poulet est ensuite introduit dans une salle climatisée pendant 24 heures, puis mis en sachet. La machine à étiquetage électronique précisera l’origine, la date de production et de limite de consommation.

    La Ceavit de Taourirt devrait atteindre la vitesse de croisière avant la fin de l’année. Ce plein régime de production – charcuterie, abattage et volaille – devrait se traduire par un recrutement supplémentaire de personnels et par l’extension des livraisons vers d’autres wilayas. Cette coopérative est considérée comme une bouffée d’oxygène pour l’économie de la wilaya.

    Elwatan; le Lundi 13 Aout 2007

     

    Merci de partager si vous aimez!
      Kamel Kaci

      L'auteur Kamel Kaci