Fermer
ActualitéRégionales

Chanson kabyle Dahmani Belaïd hospitalisé à Azazga

    7d46611f80df5e44ec1b212da31db42b

    Le grand chanteur kabyle, Dahmani Belaïd, est hospitalisé depuis quelques jours à l’hôpital « Meghnem » d’Azazga.

    Dahmani Belaïd, qui est l’un des chanteurs kabyles les plus prolifiques et les plus talentueux, est malade depuis plusieurs semaines. Mais son état de santé s’étant dégradé, ces derniers jours, sa prise en charge au niveau de l’hôpital d’Azazga, est devenue indispensable. Déjà bien avant son hospitalisation, ses fans et des artistes qui sont en outre ses amis, n’ont pas cessé d’affluer à son domicile situé dans la ville de Fréha dans le but de s’enquérir de son état de santé, mais aussi, de lui exprimer leur soutien. Au niveau de l’hôpital d’Azazga, Dahmani Belaïd ne cesse de recevoir des marques de soutien et de sympathie, lui qui a toujours vécu modeste et loin des feux de la rampe en dépit de son talent unique et exceptionnel.

    Parmi les visites reçues par Dahmani Belaid à Azazga, il y a celle de Nabila Goumeziane, directrice de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou avec le chef de daïra par intérim d’Azazga.

    Le souhait de tout le monde est de revoir Dahmani Belaïd recouvrer sa santé car il a plusieurs projets artistiques en chantier et à concrétiser. Qui dit Dahmani Belaïd dit Achughar nek y idem ay nennough, considérée comme étant parmi les plus belles et les plus émouvantes chansons d’amour kabyles de tous les temps. Cette chanson reste, en dépit de la grande production de Dahmani Belaïd, celle qui le fit connaître le plus.

    Une merveilleuse chanson
    Les téléspectateurs de la nouvelle génération ont été émus, il y a quelques mois, en découvrant pour la première fois et en direct sur la TV4 amazighe, Dahmani Belaïd en train d’interpréter cette merveille artistique.
    Dahmani Belaid a été très à l’aise de chanter cette chanson en direct dans la célèbre émission Thirga oufennan. D’ailleurs, juste après cette nouvelle version de Achougar nek yidem ay nennough, celle-ci est devenue, de nouveau, l’une des plus écoutées ces derniers temps par les mélomanes locaux. C’est dire l’immortalité des chansons composées et écrites par Dahmani Belaïd qui a, à son actif, plus de 500 titres, dont il est l’auteur aussi bien des mélodies musicales que des textes.
    Une partie de ses chansons a été donnée gracieusement par ses soins à des chanteurs dont certains sont devenus célèbres plus tard.
    Parmi les artistes auxquels Dahmani Belaïd a «offert» ses propres chansons, on peut citer la célèbre et regrettée Zohra. Mais Dahmani Belaïd, par modestie aussi, a toujours refusé de dire quels sont les titres des chansons qu’il a composées aux autres artistes.

    Un long roman triste..
    Dahmani Belaid a eu une vie très difficile, beaucoup plus difficile que l’on pourrait imaginer. Sa vie est un long roman triste et douloureux dont les empreintes se retrouvent dans chacune de ses chansons. Son enfance a été très dure. Les conditions de vie dans lesquelles il a grandi ne lui ont même pas permis, ne serait-ce que de faire une année d’école. C’est l’école de la vie, plus efficace que toutes les
    autres, qui l’a forgé et lui a donné toutes les capacités artistiques dont il jouit. Ses poèmes chantés sont également inspirées par cette vie qui ne l’a point gâté, mais qui lui a permis en même temps, d’être un artiste kabyle qui compte.

    Aujourd’hui, si on se mettait à citer les artistes kabyles qui ont marqué de leur empreinte la chanson, ne pas évoquer Dahmani Belaïd serait une grave erreur. Il suffit de faire un tour d’horizon en écoutant ses oeuvres pour s’en rendre compte. Certes, Dahmani Belaïd n’a guère eu droit à la médiatisation qu’il mérite, mais son talent et ses oeuvres artistiques sont toujours là pour rappeler à ceux qui auraient tendance à l’oublier, qu’il est un artiste exceptionnel. Dahmani Belaïd n’est pas le genre d’artistes à caresser dans le sens du poil, dans ses interventions médiatiques. C’est ce qui peut expliquer, en grande partie, son absence sous les feux de la rampe, mais ce sont ses chansons qui parlent pour lui. Tout le reste n’a point d’importance. Prompt rétablissement à da Belaïd.

    Merci de partager si vous aimez!
    Mots clés : Une
      Rédaction

      L'auteur Rédaction