Fermer

CHAREF MOULOUD, FONCTIONNAIRE ET HUMANISTE

    no thumb

    Très peu de Bouzeguénois le connaissent .Et pourtant il est de la région. Du village Aït-Sidi Amar plus précisément. La raison en est simple : Mouloud est discret, et ce sont ses actes qui parlent pour lui. Après une carrière bien remplie en tant que fonctionnaire à l’académie de Tizi-Ouzou où il a occupé des postes de responsabilité , il savoure actuellement des jours heureux en tant que retraité.

    Cet ancien algérois appartient à une famille noble et cultivée. Son frère était un grand homme des médias. Un journaliste qui a couvert des événements au niveau des plus hautes sphères de l’état, dont de nombreuses missions à l’étranger avec des chefs d’état et de gouvernements.

    Mouloud a eu une enfance et une jeunesse pleines qui en ont fait un adulte responsable. Son dévouement et sa fidélité à son travail lui ont permis d’avoir la confiance de ses supérieurs hiérarchiques qui ont apprécié toute sa valeur de fonctionnaire intègre.

    Ayant le cœur sur la main, il a aidé les établissements scolaires et les franges sociales défavorisées de par les prérogatives que lui conféraient ses postes. Actes également élargis au Croissant Rouge algérien et autres structures de bienfaisance.

    Cet amour de la patrie il l’a acquis de ses parents connus pour leur activisme et leur patriotisme durant la révolution. De cet éducateur à la volonté de fer, les gens qui l’ont connu alors pour son sérieux et ses compétences n’ont pas oublié la chaleur de son accueil dans son bureau où il se pliait en quatre pour leur rendre service contrairement à d’autres fonctionnaires qui haranguaient et méprisaient les visiteurs demandant audience. Il a ainsi réglé pas mal de problèmes administratifs insolubles aux fonctionnaires de l’éducation venant des montagnes et qui rasaient alors les murs de l’académie.

    On pourrait disserter à l’envi sur son parcours de fonctionnaire et sur la trajectoire militante et engagée de ses parents. Mais Mouloud nous en aurait tenu grief lui qui veut passer inaperçu.

    Salem Hammoum

    Merci de partager si vous aimez!
      Rédaction

      L'auteur Rédaction