Fermer
ActualitéCulture loisirsRégionales

Colloque sur Matoub Lounes à Tizi-Ouzou : plus de trente communications programmées

matoub lounes

Quelque 35 communications sont au programme du Colloque national sur l’œuvre du défunt chanteur et poète Matoub Lounes (1956/1998) prévu mercredi à l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou, organisatrice de cet événement, a-t-on appris lundi du doyen de la faculté des lettres et des langues, Moussa Imarazene.

Les communications seront données par des spécialistes issus des quatre départements de langue et culture amazighes et de plusieurs universités du pays dont Tizi-Ouzou, Bejaia, Bouira, Batna, Alger, Oran et Blida, qui aborderont différents aspects de l’œuvre poétique et musicale du chanteur disparu, notamment pour ce qui est des domaines de la littérature, la sémantique, la musique (ses performances en chaâbi), la sémiotique, la rhétorique et la linguistique, mais aussi de l’engagement identitaire du “Rebelle”, a précisé M. Imarazene.

Parmi les thèmes retenus “L’œuvre poétique et musicale de L. Matoub : De la chanson populaire à la chanson engagée” qui sera donnée par Koussaila Alik, “Ecarts et rébellion dans le texte poétique de L. Matoub”, par Moussa Imarazene, “L’œuvre poétique de L. Matoub : Un livre ouvert sur l’histoire” par Leila Bouzenada, “Usages syntaxiques particuliers et aspects esthétiques dans la poésie de L. Matoub” par Mohand Akli Salhi et Ramdane Achour et enfin “Lecture psychologique et psycho-sociale du poème de Lounes Matoub ‘’Akmedjagh Ywwdhed lawan’’” par Noura Yefsah.

Ce colloque placé sous le thème “L’œuvre de Lounes Matoub revisitée” et qui coïncide avec l’anniversaire de la naissance de l’artiste (le 24 janvier 1956) à Taourirt Moussa, dans la daïra de Beni Doula, s’ouvrira par la distinction, à titre posthume, du poète et chantre de l’amazighité par rapport à son œuvre littéraire, mais aussi linguistique “car on y retrouve beaucoup d’éléments qui enrichissent la langue amazighe”, ainsi que pour son combat “qui a dépassé les frontière de l’Algérie pour s’inscrire dans l’universalité, pour l’identité amazighe, la démocratie et les droits de l’Homme”, a souligné M. Imarazene.

Aps

Mots clés : Une
Rédaction

L'auteur Rédaction