En prévision du début de la période de vaccination contre le coronavirus, le ministère de la la Santé de la Population et de la Réforme Hospitalière lance une campagne de sensibilisation sur «l’intérêt de la vaccination», a annoncé, ce samedi, le porte parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de cette pandémie, Dr Djamel Eddine Fourar.

« Avant toute campagne de vaccination, il y’a un plan de communication et de sensibilisation sur l’intérêt du vaccin », a indiqué M. Fourar dans une déclaration à la radio Chaîne 3. Selon lui, le vaccin et les mesures barrières demeurent les seules solutions pour se prémunir de la Covid-19.

« C’est essentiel et impératif de lancer une campagne de sensibilisation », explique le Pr Yahiaoui, membre du comité scientifique.  «Dans toutes les  situations épidémiologique et dans tous les processus de vaccination, on pèsera  le bénéfice et le risque de la vaccination», dit-il avant d’affirmer qu’«à l’heure actuelle, la vaccination est la seule alternative».

“L’Algérie ne se suffira pas d’un seul vaccin”

Le Dr Djamel Fourar a tenu à préciser, lors de son passage, vendredi, à la télévision nationale que l’Algérie ne va pas se suffire d’un seul vaccin contre la maladie du coronavirus (Covid-19).

” Le choix de l’Algérie pour lutter contre la Covid-19, à l’instar des autres pays, ne se limitera pas à un seul vaccin ”, a t-il fait savoir, avant de relever que l’état algérien et le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Covid-19 ”veilleront à choisir un vaccin efficace et sûr pour les citoyens”.