Fermer
ActualitéRégionales

Education: le retour des élèves aux bancs de l’école, “une décision judicieuse”

    rttt

    ALGER – Des associations de parents d’élèves et des syndicats du secteur de l’éducation ont accueilli favorablement, lundi, la décision fixant les dates de la rentrée scolaire pour les trois cycles de l’éduction, affirmant que le retour de 10 millions d’élèves aux bancs de l’école “est une décision judicieuse”, qui nécessite toutefois le respect des mesures préventives.

    Dans ce cadre, le Coordinateur national du Syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaires et technique (Snapest), Meziane Meriane, a salué cette décision, affirmant que le retour des élèves aux bancs de l’école nécessite une opération de nettoiement et de désinfection des établissements scolaire.

    Il a mis l’accent sur la nécessité de préserver la santé des élèves, et d’éviter d’exercer une pression sur eux, d’autant que la rentrée scolaire cette année est à caractère “exceptionnel”.

    A cette occasion, le même responsable syndical, a appelé à la nécessité “de revoir l’objectif pédagogique et essayer de rattraper le retard enregistré l’année écoulée, sur les trois prochaines années afin d’alléger la pression sur les élèves et garantir une bonne assimilation des cours”.

    De son côté, le Conseil des lycées d’Algérie (CLA) a qualifié le retour des élèves de “décision sage”, par la voix de Mme Zineb Belhamel, membre dirigeant au CLA, soulignant la nécessité pour tous, de respecter les mesures préventives énoncées dans le protocole sanitaire élaboré par le ministère et adopté par le Comité scientifique relevant du ministère de la santé.

    Par ailleurs, le président de l’Association nationale des parents d’élèves, Khaled Ahmed a salué cette décision, affirmant que la fixation de la date du retour des élèves aux bancs de l’école a été accueillie favorablement par tous les parents après une interruption des cours, de sept mois.

    M. Khaled Ahmed, a exprimé son souhait que l’année scolaire 2020-2021 sera divisée en “trois trimestres”, même si cela sera fait au détriment de « la réduction de la durée des vacances”. Et pour ce qui est de la possibilité d’intégrer les cours du 3ème trimestre ratés à cause de la pandémie de coronavirus, l’intervenant a proposé de dispenser certains cours durant les premières semaines de l’année scolaire en cours afin de faciliter l’assimilation aux élèves.

    Le ministre de l’Education, Mohamed Ouadjaout avait annoncé, lors de sa dernière rencontre avec les partenaires sociaux, des projets de plans exceptionnels pour l’organisation de la rentrée scolaire 2020-2021. Il s’agit de l’impératif de préserver la santé des élèves et du personnel en se conformant au protocole sanitaire préventif élaboré par la tutelle et validé par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

    Le ministère a suggéré également d’adopter le découpage pédagogique, en ce sens où chaque groupe pédagogique pourrait être divisé en sous-groupes ne dépassant pas 20 élèves, d’alterner les sous-groupes pédagogiques, d’éviter le regroupement d’un nombre important d’élèves et d’assurer un volume horaire suffisant pour instaurer les ressources nécessaires à l’installation des compétences.

    Il s’agit, en outre, d’adapter les contenus des programmes des matières d’enseignement en se concentrant sur les apprentissages fondamentaux de chaque discipline en fonction du volume horaire réservé, dans la mesure où il est possible de réduire l’heure de la séance, au collège et au lycée.

    Le Conseil des ministres avait annoncé, hier dimanche, que “la date de la rentrée scolaire pour le cycle primaire a été fixée au 21 octobre à travers l’ensemble du territoire national, et au 4 novembre pour les cycles moyen et secondaire, en prenant en ligne de compte la garantie du transport scolaire pour les élèves et l’ouverture des cantines scolaires”.

    S’agissant des mesures liées à la rentrée scolaire, le communiqué a mis l’accent sur le “strict respect des conditions d’hygiène conformément au protocole sanitaire, en prenant en compte la santé de l’élève, étant au centre de tout intérêt et de toutes les priorités”.

    L’accent a été également mis sur l’impérative “désinfection des établissements scolaires 72 heures avant la rentrée avec impératif port du masque pour le cycle secondaire”.

    Merci de partager si vous aimez!
    Mots clés : Une
      Rédaction

      L'auteur Rédaction