Fermer

EN DIRECT ET EN EXCLUSIVITE CE JEUDI SUR BRTV-Les vérités « tapageuses » de Said Sadi

    no thumb

    Il a bien fait, diront certains, d’avoir troqué sa blouse blanche de médecin et son costume de leader politique contre l’habit de l’historien qui est allé explorer les pages jaunies de l’histoire pour en extraire quelques unes des ces vérités qui dérangent tant.

    Après sa carrière politique, Saïd Sadi s'est mué en conférencier Après sa carrière politique, Saïd Sadi s’est mué en conférencier

    D’autres diront qu’il n’a rien à faire dans un domaine aussi vaste et enclin à la polémique. Mais qu’importe puisque l’ex-homme politique s’est taillé un costume. Saïd Sadi, devenu conférencier, soulève le boucan à chaque fois qu’il prend un micro. Il tire au lance-flamme sur Ben Bella, Messali et défend bec et ongles le colonel Amirouche. Il semblerait qu’il se plaît bien dans ce nouveau rôle. Il est même heureux de constater que les révélations tapageuses qu’il fait, à chaque fois, devant une assistance médusée. Ces déclarations vont-elles pour autant permettre de connaître ou de cerner les faces cachées de notre histoire ? Trop tôt pour répondre. Les échanges sont souvent à couteau tiré et les sujets toujours explosifs.

    Rappellons-nous les épisodes dans lesquelles il qualifiera Messali de “traître” et Ben Bella comme “agent des services secrets égyptiens”. Des affirmations qui vont le conduire tout droit devant les tribunaux mais l’auteur de ces graves accusations s’en réjouira presque du sort qui lui est réservé, puisque, comme il le dira lui même : “A quelque chose malheur est bon. On va pouvoir peut-être pouvoir débattre de notre histoire dans les tribunaux faute d’avoir pu le faire sur les plateaux de télévision”.

    C’est à la suite de cette déclaration qu’est née chez BRTV l’idée, justement, l’inviter sur le plateau de Kamel Tarwihth. Il sait que cette quête de vérité qu’il recherche, BRTV en fait d’elle son cheval de bataille. De plus, l’ancien président du RCD n’ignore rien de l’impact médiatique qu’aura son intervention à une heure de grande écoute et sur un canal dont l’audimat est de plus en plus croissant.

    Ainsi, ce jeudi, nous aurons peut-être droit à de nouvelles “révélations tapageuses” sur notre histoire, celle qui n’aura pas été écrite et falsifiée par le régime depuis l’indépendance. Kamel Tarwihth profitera également pour le faire parler, en sa qualité de militant et dirigeant, sur le présent et le devenir de tamazight 35 ans après le Printemps berbère, et globalement sur son regard sur l’actualité du pays. Soit, autant de raisons pour ne pas rater l’interview de Saïd Sadi ce jeudi, à 20h 30 en direct et en exclusivité sur BRTV.

    K.F

    Merci de partager si vous aimez!
      Rédaction

      L'auteur Rédaction