Fermer
ActualitéMonde

France : manifestation à Marseille contre les mesures sanitaires

    Bars-restos

    Plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés, vendredi matin, devant le tribunal de commerce de Marseille (sud-est de la France) pour protester contre la fermeture des bars et restaurants décrétée par le gouvernement, afin de tenter d’endiguer l’épidémie de Covid-19.

    “La coupe est pleine. On était en train de se refaire. Moi, je ne veux plus d’aide mais qu’on me laisse travailler”, a témoigné Patrick Labourrasse, restaurateur à Aix-en-Provence cité par l’agence AFP.

    La foule a hué le nom du ministre de la Santé Olivier Véran, qui avait annoncé mercredi les nouvelles mesures sanitaires en France, dont la fermeture des bars et restaurants dans la métropole Aix-Marseille à partir de samedi, et pour quinze jours.

    Face à cette fronde, le ministre de la Santé se déplacera à Marseille vendredi après-midi.

    Olivier Véran doit se rendre à l’hôpital public de la Timone où il visitera notamment le service de réanimation, avant de rencontrer un épidémiologiste.

    L’union patronale régionale a dénoncé dans un communiqué publié vendredi un “reconfinement économique” et exprimé son indignation de voir la métropole traitée “en mauvais élève par le reste du pays”, demandant au gouvernement de “laisser le temps aux gestes barrières de produire leurs effets sans mettre en danger durablement l’économie et les emplois d’un territoire entier”.

    Les élus de gauche comme de droite du territoire sont également montés au créneau contre les mesures gouvernementales dans une tribune signée par plus de 50 élus.

    “Vous commettez une erreur stratégique fondamentale, vous aggravez la crise économique et vous nous fabriquez une crise sociale sans rien régler de la crise sanitaire”, ont-ils dénoncé.

    Le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Renaud Muselier, a annoncé de son côté qu’il allait déposer un référé-liberté vendredi contre l’arrêté préfectoral imposant ces mesures.

    Le Premier ministre Jean Castex a assumé ces mesures jeudi soir, assurant que la situation est “très préoccupante dans toute la France” mais “surtout grave dans les grandes agglomérations”, évoquant pour Marseille “une course contre la montre”.

    L’épidémie continue de progresser de façon inquiétante dans le pays, avec un nouveau record de contaminations à plus de 16.000 cas en 24 heures.

    radioalgeriedz

    Merci de partager si vous aimez!
    Mots clés : Une
      Rédaction

      L'auteur Rédaction