Fermer
ActualitéBouzeguene

HOMMAGE AU DOYEN DU CRA (Croissant-Rouge Algérien), M. CHÉRIF ALIANE

    240851949_10216443457918110_2644874273952075280_n
    HOMMAGE AU DOYEN DU CRA, M. CHÉRIF ALIANE
    Un vibrant hommage a été rendu, ce jeudi, 26 août 2021, à Bouzeguène, 60 km à l’est de Tizi Ouzou, à M. Chérif Aliane, doyen du Croissant-Rouge Algérien (CRA) et des présidents des comités locaux de la wilaya de Tizi Ouzou.
    Compte tenu de la crise sanitaire qui caractérise le pays, les nombreux présidents des comités locaux de la wilaya n’ont pas pu effectuer le déplacement mais ont exprimé leurs soutiens à la famille du défunt ainsi qu’à celle du CRA de Bouzeguène. La cérémonie qui a été sobre, s’est déroulée en présence du successeur du défunt Chérif Aliane, en l’occurrence M. Aïssa Kessaï, de la nouvelle présidente du comité local du CRA, Mlle Liza Saïdj, de la famille, des proches et des villageois venus saluer la mémoire de celui qui a donné toute sa vie aux pauvres. Une gerbe de fleurs a été déposée, suivie d’une minute de silence à la mémoire de l’ami des pauvres. Après la lecture de la Fatiha, des prises de parole, des témoignages vantant les mérites de Dda Cherif se sont succédé.
    Aïssa Kessaï, dira en substance « Avec Dda Chérif qui fut mon enseignant, j’ai appris la discipline, la ponctualité, le sérieux, l’abnégation, l’amour du travail…etc. Ceci pour l’éducation qu’il a inculqué à tous les villageois de Houra. Pour le reste, si le croissant rouge algérien de Bouzeguène a survécu, il faut attribuer cette prouesse à M. Aliane Chérif qui a veillé sans relâche pour que les pauvres et les nécessiteux de toute la daïra ne soient pas lésés. De nombreux comités locaux du CRA, au niveau de nombreuses localités de la wilaya, ont quasiment disparu parce qu’ils ne disposent pas d’un guide de la trompe de M. Aliane Chérif. Et pour preuve, les trois autres communes limitrophes viennent s’approvisionner en dons, au chef-lieu de la commune et de daïra de Bouzeguène ».
    Il faut rappeler que Dda Chérif Aliane, décédé en 2013, a été l’un des premiers volontaires à intégrer le croissant rouge algérien. Il est devenu l’adjoint de Si Moh El Kechaï, premier président du CRA en 1963, tous les deux ont été installés par le chef de la wilaya III historique, le colonel Mohand Oulhadj pour prendre en charge le volet social de la population de la wilaya fortement impactée par les sept années de la guerre de libération nationale.

    Merci de partager si vous aimez!
    Mots clés : Une
      Rédaction

      L'auteur Rédaction