Fermer
Classico

Choc au sommet au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou entre la JSK et le MCA. Les Jaune et Vert voulaient se relancer mais c’est peine perdue puisqu’ils n’ont pu faire mieux qu’un match nul malgré une supériorité numérique de plus d’une heure.

Il faut dire que les deux équipes étaient sous pression car d’un côté, la JSK voulait absolument effacer la défaite contre le PAC et le MCA voulait enchaîner après sa victoire face à l’OM pour absorber la colère des fans. C’est donc avec ces ingrédients que la partie a débuté entre les deux antagonistes et rapidement, les locaux ont tenté de mettre la pression dans le camp adverse mais ça n’a pas marché puisque les joueurs du Mouloudia étaient bien en place. Peu d’occasions à se mettre sous la dent et, surtout, un MCA qui prenait confiance au point de dominer la première période. A la 30e minute et après l’expulsion de Dieng, on pensait que les Jaune et Vert allaient reprendre les choses en main mais pas du tout, au contraire, c’est le MCA réduit à 10 qui ouvrait le score par l’intermédiaire de Frioui qui profite du laxisme de la défense pour marquer.

Plus d’une heure à 11 contre 10

Certes, la JSK a réussi à revenir dans le match avec ce but inscrit par Saâdou à la 67e minute mais malgré tout, les Canaris du Djurdjura n’ont pas pris la mesure de leurs adversaires qui ont eu des opportunités et si elles avaient été bien négociées, le score aurait pu être tout autre. Pendant une heure de jeu et plus même, la JSK a évolué en supériorité numérique mais sans parvenir à renverser la vapeur se contentant d’un jeu stérile sans la moindre efficacité. Au passage, ce manque d’efficacité commence à devenir récurrent. Au final, un nouveau match nul à la maison. Les Canaris calent encore une fois et laissent échapper de précieux points en vue de  la seconde place car la concurrence reste féroce et surtout, le MCA a encore un match en moins.

3 matchs sans victoire

Une statistique, celle de la JSK. Après avoir débuté en fanfare la phase retour allant chercher trois succès de rang respectivement face à la JSS, le MOB et Sidi Bel-Abbès, les jaune et Vert marquent le pas puisque depuis cette partie devant l’USMBA les hommes de Franck Dumas n’ont plus goûté à la joie de la victoire et cela n’arrange pas leurs affaires. Au coup de sifflet de la rencontre d’hier, la JSK enchaînait son troisième match sans victoire. Autant dire que si les capés de Franck Dumas ne veulent pas laisser le doute s’installer, ils ont rapidement intérêt à se relancer dès la prochaine rencontre qui ne sera pas du tout facile face au Chabab au stade 20-Août-1955. Les Canaris savent ce qui les attend car rien n’est encore joué pour la fin du championnat.

competition.dz

Mots clés : Une
Rédaction

L'auteur Rédaction