Fermer
00-383

L’appel lancé par le président Chérif Mellal en direction du président de la Fédération algérienne de football Kheireddine Zetchi pour qu’il mette un terme à la hogra dont ont été victimes lui et la JSK de la part de la Ligue de football professionnel a porté ses fruits.

La preuve, il a été reçu chaleureusement  hier soir aux environs de 18h 30 par le président Zetchi. La réunion a duré jusqu’à 20h et d’après les échos qui nous ont parvenus, le président Zetchi a été attentif aux doléances du président de la JSK qui a profité de l’occasion pour lui énumérer tous les «coups bas» orchestrés par la LFP contre le club le plus titré d’Algérie. Embarrassé par tout ce qui s’est passé ces derniers jours, le président Zetchi a assuré au président Mellal que les erreurs commises ne se reproduiront plus avant d’appeler au calme. Le président de la JSK lui aurait rappelé qu’il respecte les instances sportives en lui expliquant qu’il était obligé de réagir de la sorte à cause de l’acharnement de la Ligue contre son club. En homme responsable, Zetchi s’est engagé à ce qu’aucune équipe ne soit lésée, mais il a insisté sur la nécessité de mettre un terme à cette recrudescence verbale.

Commission de recours

En recevant hier soir le président Mellal, le président Zetchi a prouvé sa bonne foi pour régler ce conflit qui l’oppose à la LFP depuis plusieurs jours. Déjà avant le départ de Mellal en France dans la journée de dimanche dernier, le président de la FAF avait tenté de joindre Mellal au téléphone. Il a attendu son retour de Paris pour s’entretenir avec lui sur son problème avec la LFP. Il va certainement user de son pouvoir pour que la JSK et le président Mellal soient rétablis dans leurs droits. Il est donc certain que la sanction d’une année dont 6 mois ferme infligée au président Mellal par la commission de discipline de la LFP sera levée dans les jours à venir. Le président de la JSK a interjeté un recours et comme le président de la FAF n’a pas le droit d’annuler cette sanction, c’est la commission de recours qui va la lever dans les jours à venir. Il faut dire que tout le monde pense que la JSK a été victime dans cette affaire et que ce n’est pas normal de sanctionner son président qui n’a fait que défendre les intérêts de son équipe contre le président de la LFP qui n’en faisait qu’à sa tête.

Source article/compétition.dz

 

Mots clés : Une
Rédaction

L'auteur Rédaction