Fermer
ActualitéCulture loisirs

Khadidja Djama rend hommage aux pionniers de la Radio (Chaine 02)

47369291_489052454953562_2125410827518345216_n

Dans son livre, Khadidja Jama raconte avec beaucoup d’émotions, de souvenirs, d’anecdotes et de nostalgie, le noble combat mené par les pionniers de la Radio (Chaine 02) pour éveiller les consciences sur le déni culturel et identitaire Amazigh, malgré les difficultés, l’adversité et l’hostilité d’un pouvoir dictatorial. Elle regrette la décadence entamée par la chaine 02 depuis les années 2000 jusqu’à aujourd’hui.

-Cix Nurdin Alias Nurdin Mezyan :
Il est né en 1918 à Agemun (At Yiraten). Il commença sa carrière artistique en 1936. En 1938, il enregistre ses premières chansons comme « Allo trisiti » par exemple. Il fut le premier homme chanteur Kabyle. Il enregistra plus de 500 chansons dont 96 duos avec Sliman Azem qu’il rencontra en 1972 à Paris. La Radio d’Alger le sollicita en 1938. Il créa le premier orchestre populaire Kabyle avec d’autres musiciens.
Poète, comédien, musicien, chef d’orchestre…, il fut pendant plus de 50 ans au carrefour de la chanson satirique, du théâtre radiophonique…C’est un homme de culture qui mérite tous les hommages et les honneurs pour son œuvre colossale et son apport gigantesque à la culture Amazigh.

Il joua aussi dans plusieurs films célèbres durant la période 1968/1982. En 1975, il obtint la palme d’or au festival de cannes avec Lakhdar Hamina dans le film « Chronique des années de braise ».
La radio Kabyle prend de l’essor et de l’envergure grâce au travail titanesque réalisé par Cix Nurdin. Il fut à l’origine de l’expansion et l’épanouissement de la chanson Kabyle en général et la chanson moderne féminine en particulier. Artiste polyvalent et prolifique, il encourageait les jeunes talents avec ses compositions poétiques, théâtrales et musicales.

Cix Nurdin est toujours vivant !

Pour plus d’informations sur les pionniers de la Radio (Chaine 02), je vous invite à lire l’excellent livre riche et bien documenté de Khadidja Djama intitulé : « Rescapée du conflit algéro-marocain ».

Par Hammar Boussad

Mots clés : Une
Rédaction

L'auteur Rédaction