Fermer
Culture loisirs

L’amour transcende l’esprit (04)…A suivre…

    b_1_q_0_p_0

    Les vacances d’hiver sont terminées. Izem Aghilas est heureux de retrouver son enseignante. Elle est toujours séduisante avec sa taille de guêpe élancée et sensuelle, ses cheveux noirs libres et soyeux, sa tenue élégante et sa démarche gracieuse comme celle d’une perdrix. Tout en elle respire charme et beauté.

    Izem Aghilas à complètement perdu la tète. Il cherche à mettre en pratique ses idées échafaudées pendant les vacances mais, comme il s’y attendait, il se retrouve désarmé, perdu, désempare, hébété devant Tanina n Tziri. Toutes ses résolutions fondent comme neige au soleil. Il essaye d’ouvrir sa bouche mais les mots restent bloqués, suspendus, incapables de sortir de son gosier. Alors, désespéré, il recule et s’enfuit pour cacher son chagrin dans un coin isolé de la vaste cour du lycée.

    Les jours et les mois passent. Izem Aghilas continue de penser et de rêver a sa dulcinée. Il cherche vainement un moyen idéal pour communiquer la flamme qui le consume chaque jour d’avantage à Tanina n Tziri la bien nommée. Il ne sait plus à quel saint se vouer pour régler ses problèmes sentimentaux. Même son ami intime Muhend Uhric pourtant rusé comme un chacal n’arrive pas à l’aider. Il lui conseille seulement d’occuper son esprit avec des activités récréatives afin d’éviter la dépression.

    Les vacances d’hiver passent. Izem Aghilas est toujours triste et mélancolique. Il souffre intensément à l’intérieur même s’il ne laisse rien paraitre de ses tourments à ses parents, ses enseignants ou ses copains.

    Le troisième trimestre commence tristement comme les autres. Il appréhende la fin de l’année scolaire avec ses longues vacances d’été sans qu’il dise à Tanina n Tziri tout le roman d’amour rêvé pour elle avec beaucoup de passion, de tendresse et de romantisme.

    Une semaine avant la fin de l’année scolaire 2016/2017, Izem Aghilas trouve une idée géniale pour lui communiquer ses sentiments. Il écrit une lettre d’amour sous forme de rédaction. Il rassemble son courage et demande à son enseignante de bien vouloir corriger son travail. Elle accepte volontiers…

    Par Hammar Boussad.

     

     

    Merci de partager si vous aimez!
      Rédaction

      L'auteur Rédaction