Fermer
ActualitéBouzegueneCulture loisirs

Le festival culturel «Raconte-arts» a sa 16ème édition : une participation record attendue

59602903_352608885362880_6200418073602686976_n

Une participation record est attendue cette année à la 16ème édition du festival culturel «Raconte-arts» prévue du 19 au 26 juillet au village Sahel, commune de Bouzguène (70 km à l’est de Tizi-Ouzou), a-t-on appris jeudi des organisateurs de la manifestation.

Initialement prévu pour le 20 de ce mois, la publication de la liste finale des projets retenus a été reportée pour «permettre l’étude de l’ensemble des demandes de participation reçues», a indiqué, Hacen Metref, président du comité d’organisation qui souligne, toutefois, qu’elle sera publiée «incessamment».

«Au vu du nombre important de projet de participation que nous avons reçus, il nous a été impossible d’étudier l’ensemble des demandes dans les délais impartis» a-t-il souligné. Soit du 05 juin, date de limite des dépôts des dossiers, au 20 juin, date prévue pour l’annonce des projets retenus.

Sans avancer de chiffres définitifs, Metref soutient, cependant, que pour cette édition «l’ensemble des wilaya du pays seront représentées en force», ajoutant, quant à la participation étrangère, qu’elle est estimée à «plus de cent cinquante participants entre individus et délégations».

« Nous attendons les réponses aux demandes de visas introduites près de nos représentations diplomatiques pour être arrêtés sur le nombre de participants étrangers» dont les Canaques sont en force cette année.

Le contexte politique que vit le pays et la dynamique populaire en cours depuis le 22 février dernier ont contribué, selon Metref, «à faire exploser cette demande de participation au festival» affirmant que «d’importantes personnalités, artistiques, culturelle et même politiques ont manifesté leur intention d’y prendre part».

Une dynamique qui a, également, «impacté la confection du programme du festival qui est important, quantitativement et qualitativement, qui sera plein de nouveautés et permettra l’expression de beaucoup d’énergies libérées par cette dynamique, surtout au sein de la jeunesse», a-t-il poursuivi.

Organisée par la Ligue des arts cinématographiques et dramatiques de Tizi-Ouzou, la manifestation inaugurée en 2004 à Ath-Yenni a, depuis, fait escale dans plusieurs villages de la wilaya, auxquels, il a été décidé, lors de l’édition précédente, organisée à Tiferdoud, commune d’Abi-Youcef, 70 Km au Sud-est de Tizi-Ouzou, de dédier une des journées du festival pour se faire connaître.

Côté logistique et organisation, l’essentiel de l’organisation sur le terrain, à savoir, le transport, la restauration et l’hébergement est pris en charge par le village de Sahel, hôte du festival cette année. «Sur ce plan, tout est quasiment prêt grâce à la mobilisation du village Sahel avec qui nous co-organisons la manifestation» a tenu à assurer Metref.

APS

Mots clés : Une
Rédaction

L'auteur Rédaction