Fermer

Taleb Rabah et Hocine Ouali, symboles de la Kabylie

no thumb

[show_avatar email=3 show_name=true]Deux grandes voix de la chanson se sont éteinte presque simultanément l’une a Paris , l’autre a Tizi -Ouzou, sur les réseaux sociaux, un anonyme a écrit: “Triste nouvelle mais mission accomplie pour l’un des pères de la chanson kabyle et gros héritage pour le monde de la musique “.10372221_939664159441280_4741504141565961726_n

Tandis que le Chanteur Hocine Ouali est un jeune homme unique en son genre. Il a nous prodigué une leçon sur le passage du temps et sa disparition a ému,  les gens ont pleinement pris conscience des durs moments qu’a vécus le jeune homme et des efforts qu’il a dû faire pour parvenir à son rêve, devenir chanteur.

Preuve en est la mobilisation très importante. Un autre anonyme avait déclaré ceci sur les réseaux sociaux : «Quand ces deux hommes regardent cette splendide Kabylie , leur région , leurs villages, leurs familles, ils contemplent ce à quoi ils n’auront jamais plus accès. Ça m’a rendu triste, alors, j’ai pleuré en regardant leurs photos!»

Nos condoléances aux famille et aux proches…

Rédaction

L'auteur Rédaction