Fermer
ActualitéBouzeguene

Qui ne connaît pas Ouamer Bara du village de Sahel ? Ouamer ne sort plus, il aurait perdu la vue, aidez le pour une intervention chirurgicale

10930152_10202309754464357_1152845260994408006_n

Qui ne connaît pas Ouamer Bara du village de Sahel ? Ce personnage qui vit modestement, dépourvu de revenus, est paradoxalement un homme au grand cœur. Il a pourtant essayé tous les systèmes pour gagner sa vie honnêtement.

Un peu partout où on a sollicité ses services, on n’a pas eu pitié de lui pour le faire travailler durement. Il est passé ensuite à la revente de journaux d’où il soutire 5,00 DA par journal vendu. Malheureusement, il ne s’en est pas sorti.
Aujourd’hui, il survit grâce à la charité de certaines bonnes gens. C’est en aidant des personnes comme Ouamer qu’on profite de la bénédiction éternelle de Dieu (Sadaqa djaria). Des gens pourtant très aisés existent à Bouzeguène, dans tous les villages. Comment alors pourrait-on ignorer ces gens qui sont dans le besoin, comme Ouamer. En mai 2008, il a participé au cross des vétérans organisé par l’association sportive d’Aït Salah. Âgé de 53 ans, à l’époque, (aujourd’hui, il en a presque 60), il a couru en compagnie des vétérans, depuis Iguersafène jusqu’à Bouzeguène, soit une distance de 15 Kms. En dépit de son âge, il a tenu bon et n’a pas abandonné comme l’ont fait d’autres. Il a résisté car, pense-t-il, tenir bon est synonyme d’honneur. Il a parfaitement raison.

OUAMER NE SORT PLUS, IL AURAIT PERDU LA VUE. AIDEZ-LE POUR UNE INTERVENTION CHIRURGICALE, DIEU VOUS LE RENDRA. LIEU DE RÉSIDENCE : VILLAGE SAHEL COMMUNE DE BOUZEGUENE.

via Kamel Kaci

Mots clés : Une
Rédaction

L'auteur Rédaction