Fermer

Rencontre avec l’Histoire à Taourirt village

no thumb

[show_avatar email=3 show_name=true]

Niché sur une colline, le petit village d’Ath Yedjar est un lieu de mémoire désormais connu, le village frappe par son allure d’autorité, son charme vient surtout des grands espaces sur lesquels il ouvre avec, en avant-plan, sahel et, au lointain, Illoula-Oumalou qui restaure notre sérénité.

BOUDA FERHAT
BOUDA FERHAT

Cette impression de calme et d’ordre apaisant, on la retrouve à l’intérieur du village qui ressuscite une ambiance familiale tout empreinte de simplicité. Mais la grande histoire n’est jamais bien loin à la fois privé et public de haute portée puisqu’elle a scellée notre fièvre de résistance et de liberté », Comme le soulignent les habitants interrogés.

144 années plus tôt, Taourirt s’était écroulée , frappée alors qu’elle tentait de résister, au soir tombé, elle fut « pillée et incendiée » entièrement, en ce 11 Aout 1871 . Une date posée qui rappelle douloureusement ce moment qui a endeuillé le village et une grande partie des Ath Yedjar .

« Un véritable lieu de mémoire »

Ce moment est en réalité l’objet de toutes les curiosités qui rappelle aux plus anciens le temps du combat, ou on saute dans le vide et provoque la stupeur des plus jeunes, Alors, on vient à Taourirt un peu comme en pèlerinage , car il est devenu un véritable lieu de mémoire. Beaucoup viennent ici avec la volonté de transmettre et le désir de connaître son histoire, quand bien même serait-elle oubliée à l’école.

L’histoire que les habitants de Taourirt revendiquent, s’inscrit dans la douleur, la misère, les épidémies, la famine. Et pourtant ils gardèrent leur fierté tout au long de cette histoire inspirée par la devise qui s’inscrit dans le blason du village « Techfidh Asmi thargha Thaourirt  », en forme de bravade comme si c’était hier.

Le message final est porteur d’espoir. Il n’y a pas d’avenir pour qui ignore son passé. Nul doute que Taourirt croit en son avenir.

Rédaction

L'auteur Rédaction