Fermer
ActualitéMonde

Reprise de l’instruction des demandes de visa pour la France à partir du 17 juin

    4b952c1f970588e7a5d0baa7cdf2637c_M

    ALGER – Les consulats généraux de France en Algérie reprendront “progressivement” à compter du 17 juin prochain l’instruction des demandes de visa présentées par des personnes se rendant en France pour motif professionnel et justifiant avoir obtenu par le passé un visa de circulation délivré par la France, indique jeudi un communiqué de l’ambassade de France en Algérie.

    “Afin d’anticiper une levée de ces restrictions d’entrée sur le territoire français, dont la date n’est pas encore connue à ce jour, les consulats généraux de France en Algérie reprendront progressivement à compter du 17 juin 2021 l’instruction des demandes de visa présentées par des personnes se rendant en France pour motif professionnel et justifiant avoir obtenu par le passé un visa de circulation (visa de court séjour à entrées multiples) délivré par la France, d’une validité d’au moins un an et arrivé à expiration après le 1er novembre 2019”, a précisé le communiqué.

    Outre cette catégorie de demandeurs, le communiqué souligne que “les conjoints de Français, ainsi que ceux de ressortissants de l’Union européenne, pourront également déposer leur dossier”, précisant que “les demandes, quelle que soit la qualité du demandeur, seront reçues sur rendez-vous qu’il sera possible de prendre en ligne à compter du 9 juin 2021 selon le processus habituel”.

    La même source précise aussi que le contrôle des conditions de dépôt des demandes “sera effectué à l’entrée du centre” et que les personnes qui ne seraient pas en mesure de justifier qu’elles remplissent ces conditions “ne seront pas admises”, soulignant que “la délivrance d’un visa n’autorise pas nécessairement le franchissement de la frontière”, qui demeure soumis aux “restrictions exceptionnelles mises en œuvre depuis le 31 janvier 2021 en raison de la pandémie de la Covid-19”.

    L’ambassade de France a ajouté, dans son communiqué, que “seules quelques catégories de voyageurs”, dont la liste figure sur l’attestation de déplacement internationale consultable sur le site du ministère français de l’Intérieur (https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-devoyage), sont autorisées à entrer en France, sous réserve de disposer des documents requis habituellement pour l’entrée et le séjour en France tels que passeport, visa, titre de séjour”.

    Outre ce régime de circulation, le communiqué note que “le voyageur de plus de onze (11) ans, quelle que soit sa nationalité, doit présenter à la compagnie de transport et aux autorités de contrôle à la frontière, le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique (RT-PCR COVID) datant de moins de 72 heures avant le départ (départ du premier vol en cas de voyage avec correspondance) et ne concluant pas à une contamination par la covid-19, une déclaration sur l’honneur attestant qu’il ne présente pas de symptôme d’infection à la Covid-19 et qu’il n’a pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le voyage”.

    Dans sa déclaration d’honneur, le voyageur de plus de onze ans doit attester aussi, selon la même source, qu'”il accepte qu’un test ou un examen biologique de dépistage virologique de détection du SARS-CoV-2 puisse être réalisé à son arrivée sur le territoire français, qu’il s’engage à respecter un isolement volontaire de sept jours après son arrivée en France métropolitaine et à réaliser au terme de cette période, un examen biologique de dépistage virologique (PCR)”.

    Le BouzeguenePosT avec Aps

    Merci de partager si vous aimez!
    Mots clés : Une
      Rédaction

      L'auteur Rédaction