Fermer
ActualitéRégionales

Semaine cruciale pour la présidentielle du 4 juillet : la date buttoir du 20 mai et le rejet total par le mouvement populaire, quelle réponse des décideurs ?

15822923_112385685931391_6992082731375214149_n

C’est une semaine cruciale qui s’annonce sur la scène politique du pays. En effet, le 20 mai courant, demain, sera la date limite de dépôt des candidatures à l’élection présidentielle prévue le 4 juillet, au niveau du Conseil constitutionnel et contestée par la rue.

Un dépôt qui doit intervenir, selon la loi électorale, 45 jours avant la date de l’élection. Jusque-là, un total de 74 lettres d’intention ont été déposées par les postulants à la candidature à l’élection présidentielle, selon un bilan provisoire de remise des formulaires de souscription de signature individuelle, rendu public hier par le ministère de l’Intérieur, de l’Aménagement du territoire et des Collectivités locales.

Par ailleurs, la date du 4 juillet se présente comme une échéance loin de faire l’unanimité. D’abord, par la rue qui l’exprime chaque week-end, et ce, depuis plusieurs semaines déjà. Ce dernier week-end a, quant à lui, été marqué par une autre proposition de sortie de crise soumise par trois personnalités nationales que sont Ali-Yahia Abdenour, Rachid Benyelles et Ahmed Taleb Ibrahimi.

Ils appellent le Commandement de l’Armée nationale populaire à nouer un dialogue franc avec des figures représentatives du mouvement populaire, des partis et des forces politiques et sociales qui le soutiennent.

Plusieurs autres personnalités appellent au report de cette échéance majeure.

De son côté, la société civile se mobilise également et une Conférence nationale est en cours de préparation. L’annonce en a été faite par Said Salhi, vice-président de la ligue algérienne des droits humains qui était l’invité de l’émission Actuel Nahla Bekralas pour la Radio chaine 3.

Ceci alors que l’actuel chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, avait exprimé, dans son discours à la nation début du mois en cours, son attachement au respect de cette échance. De même que l’administration continue à s’y préparer et à réceptionner les lettres d’intention des éventuels futurs candidats à la candidature.

radio nationale

Mots clés : Une
Rédaction

L'auteur Rédaction