Fermer

« Taourirt frappée au cœur ! »

no thumb

Bien trop jeune pour mourir ! et pourtant c’est ce que nous venons d’apprendre ! Taourirt est dévastée et accablée de douleur par la perte soudaine d’un de ses fils “Himou Bessai”.

Un jeune apprécié de tous

La mort du jeune homme a créé une vive émotion au village Taourirt mais aussi au sein de la communauté immigré ou une chaine de solidarité s’est immédiatement mise en marche autour de la famille . Il était connu pour son sérieux , très apprécié. Tous trouvent profondément injuste ce tragique événement parce qu’il s’agit de la mort d’un jeune.

Un drame pour la famille…un drame pour taourirt, un drame pour Bouzeguene , footballeur de grand talent a la JSA Azazga , Aujourd’hui sa disparition soudaine et brutale, laisse un vide immense parmi tous ceux qui l’ont connu..

Les personnes ayant croisé son chemin se souviennent d’un garçon attachant, généreux, heureux, Himou ne se sera pas éteint dans l’indifférence. Il se contentait de vivre sa vie, simplement, épris d’un idéalisme envoutant. Prônant non pas un idéal de société, mais juste l’idéal de sa propre existence. Un simple projet de vie, loin de toute analyse politique, loin de tout projet de société revendiqué. « La vie, toute la vie» et rien d’autre, comme dit le proverbe anglais.

Himou Bessai est parti trop tôt, Il est devenu un de ces héros ordinaires qui changent complètement votre philosophie de vie. Sa disparition, aura, malgré sa tristesse permis à des milliers de personnes, voire plus, de laisser leur esprit découvrir, ou redécouvrir, cette vision de plus en plus rare sur l’existence et le vrai sens de la vie. Elle en aura converti plus d’un aux idéaux de partage, de solidarité.

Et même si la mort l’a surpris dans ses projets, il incarne la vie, la vraie, dans toute sa grandeur et sa pureté.

Si l’homme n’est plus, sa mémoire et ses idéaux, eux, vivront pour l’éternité. A Dieu, Himou.

Rédaction

L'auteur Rédaction