Fermer
ActualitéRégionales

Tizi Ouzou- Tension sur l’oxygène dans les hôpitaux

    217074546_4580654081945072_3922093942681114407_n

    Hôpitaux saturés, tension sur l’oxygène et faiblesse de la pression, un nombre de plus en plus inquiétant de décès de patients contaminés…la situation sanitaire dans la wilaya de Tizi Ouzou ne cesse d’inquiéter la population mais souvent sans pour autant se soumettre au respect des mesures barrières préconisées. Au service Covid de l’hôpital d’Azazga, la situation semble dramatique. «Les deux étages réservés aux malades Covid sont saturés et le service des urgences est également bondé de malades”, nous dira un infirmier venu prendre un peu d’air dehors.

    Sur la situation des décès, des sources hospitalières parlent de 10 morts entre vendredi à 16 h et samedi à 7 h du matin. Une information confirmée par le président d’APC d’Azazga qui intervenait en fin de journée sur la radio Tizi Ouzou. Plusieurs de ces décès seraient dus, selon nos sources, “à l’insuffisance de la pression de l’oxygène”. Aucune source officielle n’a voulu s’exprimer sur ce sujet. Lors de son intervention jeudi dernier, le wali de Tizi Ouzou, Mahmoud Djamâa, avait assuré que les autorités veillent scrupuleusement sur la disponibilité de l’oxygène et qu’une cagnotte a été débloquée par l’APW pour renforcer les capacités de stockage en la matière dans les hôpitaux d’Azazga et de Drâa El Mizan.

    Hier encore, une seule chose s’est avérée certaine, c’est qu’à l’EPH d’Azazga, l’atmosphère au sein du personnel n’est pas du tout au beau fixe et d’aucuns parlaient de “tragédie”. Les propos du docteur Sidali Youcef, qui est également membre de la commission santé à l’APW de Tizi Ouzou, décrit, dans une vidéo diffusée sur la page officielle de la radio locale : «J’ai effectué aujourd’hui une tournée dans les hôpitaux de Tizi Ouzou et la situation est peu reluisante. Ils sont saturés et il y a un manque crucial d’oxygène.

    Y en même qui sont décédés en raison du manque d’oxygène”, affirmant également qu’en raison de cette situation, “même l’activité chirurgicale est suspendue dans les hôpitaux”. A ce titre, le Sidali Youcef a lancé un appel à la population pour limiter les visites familiales durant cette fête de l’Aïd et d’éviter les fêtes et les enterrements. Des appels sont également lancés par les maires d’Azazga et de Larbâa Nath Irathen pour annuler la traditionnelle “Tasewiqth”qui regroupe d’impressionnantes foules à la veille de chaque fête de l’Aïd, notamment dans ces deux localités.

    Sur les réseaux sociaux, des appels sont lancés à tous les comités de village, aux associations et aux personnes charitables d’Azazga ou d’ailleurs, pour organiser des collectes des fonds pour l’acquisition de moyens de protection entre autres des bavettes, gants, camisoles, manomètres qui s’adaptent aux obus d’oxygène, lunettes pour oxygène, barboteurs pour oxygène 30 litres, draps, combinaisons, masques…etc. Des appels à se faire vacciner sont également très nombreux tant il reste le seul moyen pour se protéger.

     

    Merci de partager si vous aimez!
    Mots clés : Une
      Rédaction

      L'auteur Rédaction