Fermer
Culture loisirs

Un petit mot, comme ça, en passant…

    12274321_1638068419801222_5352533448814336449_n

    Quelle pauvre et triste époque nous vivons ! Nous sommes condamnés a rechercher un peu d’amour, d’amitiés, de réconfort dans le monde virtuel. Et le poète perd son latin enchantant : Et si Facebook n’existait pas et moi comment j’existerais ?

    Merci de partager si vous aimez!
      Rédaction

      L'auteur Rédaction